Agression (2): Partie 2

Publié le par k|pA

Hôpital



23h00 - Hôtel de Police.

-"Bonjour monsieur".
-"Bonjour. Je viens déposer une plainte pour agression".
-"Très bien, suivez-moi s'il vous plaît".

Je passe la barrière de sécurité. Je suis au ange malgré ce qui vient de m'arriver. Je me sens comme chez moi dans le commissariat.. Un jour, ça sera ma deuxième maison.

Le sous-brigadier s'installer derrière son bureau, et je prend place sur la chaise qui lui fait face.

-"Allez-y dites moi ce qui s'est passé".

Je lui raconte donc en bref le pourquoi de la raison qui me pousse à porter plainte. Je rajoute que je suis venu de suite après la fin de mon horaire de travail.

-"Ah. Alors par contre là vous faites la procédure à l'envers vous voyez. Je vous explique: Par exemple les deux personnes dans le hall sont des employés de la ***** dont l'un des deux s'est fait agressé. Ils sont d'abord allé aux urgence pour établir un certificat médical initial. Ce certificat on le joint à la plainte que l'on enverra au procureur. Même avec la réquisition du médecin légiste qui fera état de vos blessures, vous aurez plus de chance avec votre plainte si vous allez d'abord établir le certificat médical initial. C'est là-bas où le médecin vous mettre ou non en arrêt de travail. Je vous conseille de faire comme cela car une fois la plainte établit, elle part directement au procureur, et s'il n'y a pas ce fameux certificat, quand la personne qui vous a frappé sera jugée, son avocat n'aura aucun mal à le défendre".

-"Ah, trés bien. Dans ce cas je vais aller aux urgences, et je reviens après".

23h45 - Urgences de l'hôpital.

Nous arrivons (avec mon père) à l'entrée de l'hôpital. Je descend du véhicule pour aller demander au gardien si l'on peut se garer dans l'enceinte de l'hôpital. J'ai l'impression que je le réveille car quand il m'indique la direction, ses phrases sont lentes, ses mouvement vague et j'ai pas l'impression qu'il me regarde...

On passe dix minutes à trouver une place... Il n'y a pas de grand parking..Juste des places le long des allées étroites.

Devant l'entrée des Urgences, un groupe de médecin qui discutent en attendant d'éventuels patients. Nous entrons dans le hall d'acceuil.

La jolie infirmère brune de l'acceuil (pour aller plus vite, toutes les infirmières sauf une que j'ai croisé ce soir là était très jolie... pas étonnant que naissent des fantasmes sur les infirmières) nous dit bonsoir. Je m'avance alors et lui explique la raison de ma venu. Elle tapote sur son clavier d'ordinateur diverses informations sur ma personne et me dit de patienter car quelqu'un va venir s'occuper de moi. Je la remercie donc.

Sur le comptoir à ma droite, je peux lire une pancarte où y est affiché: "Deux heures d'attente environs".

Je sens que la nuit va être longue.

Dix minutes plus tard je suis appelé par une jolie infirmière blonde. J'explique de nouveau le pourquoi je suis venu. Elle note elle aussi des informations sur ma personne et sur mon état de santé: R-A-S. Ma blessure se situant à l'oeil, elle décide de m'envoyer au service ophtalmologique.

C'est partit pour une ballade dans le C-H-U de ****** Heureusement je connait le bâtiment en question car c'est là où je me suis fait opéré des yeux il y a presque un an.

Autre Accueil, autres prises d'informations et une attente de vingt minutes avant que l'interne arrive. Il m'examine, me dilate les yeux, me fait attendre quinze minutes que la solution agisse, m'examine de nouveau en me foutant un appareil dans l'oeil..très désagréable.

Résultat de la baffe:  Traumastisme par giffle au niveau de l'oeil gauche. Rougeur isolée. Constation d'une hémorragie sous conjonctival au niveau de l'oeil gauche en temporel.

Il me rédige alors le certificat médical d'accident de travail, une ordonnance et le fameux certificat médical initial.

Je repars donc vers l'hôtel de Police pour déposer ma plainte.

A suivre...



Publié dans Boulot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

krevette 17/08/2009 11:08

P.U.R.P.A.N ?

k|pA 17/08/2009 16:16


Oui. Mais chut, je donne aucun nom :p