C'est pas possible

Publié le par k|pA

Refoulé



Nuit de vendredi à samedi - 02h15

Trois novices des soirées Toulousaine arpentent les rue de la Ville Rose en quête d'un quelconque bar sympathique.
 Nageant à contre courant de l'ivresse sur voie publique en direction de St-Pierre, les trois compères se demandent si tout ne vient pas déjà de fermer... à cause d'une certaine loi.

Les tabouret sont déjà remontés sur les tables, tout vient de fermer... Ce qui explique ce flux d'humain que l'on vient de croiser.

On aborde un groupe afin de connaître l'emplacement d'un lieu encore ouvert à cette heure-ci. On nous envoie Rue Bayard - Ancien repère des prostituées.

On y marche tranquillement et dix minutes plus tard on repère la boite.

Quelques personnes fument devant la porte gardé pas une grosse masse de muscles.

On s'avance, prêt à entrer pour s'amuser et là, l'énorme masse de muscles nous regarde de bas en haut et annonce: "C'est pas possible".

On se sent tout con sur le coup. Un petit "heu, d'accord" sort de la bouche de l'un d'entre nous, et on repart ailleurs, sur le cul.

Notre premier "refoulage".. Ça fait un sacré choc dit donc.






Publié dans Quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

krevette 24/08/2009 17:51

on s'y habitue. Pis au final on s'en fout...

k|pA 25/08/2009 10:56


Oui mais la première fois ça fait bizarre :à

Bon, on était deux mecs et une fille, pas tous forcément habillé.... mais m**de quand même >_<