Bise involontaire

Publié le par k|pA

Amabilité

 

texte information

 

    Depuis peu, j'ai retrouvé du travail dans un magasin discount où je suis employé libre service. C'est à dire que je suis un employé polyvalent. Mais pour le moment je passe la plupart de mon temps en caisse. Ce qui ne me dérange pas plus que ça pour le moment.

 

    C'était un début d'après-midi, j'avais du monde en caisse et entre les bipbip des produits que l'on enregistre, le brouhaha des discutions des clients et autres bruits divers, je commençais à m'isoler dans mon petit monde. Mon univers si parfait, si beau où y règne une douce musique apaisante et si loin de tous tracas quotidiens.

 

    C'est alors qu'entre un bip, une annonce de prix à mes clients et quelqu'un qui me pose une question en même temps, passe devant moi une jeune femme d'un peu moins de trente ans, brune, à peut prés un mètre soixante et ma foi assez mignonne. N'ayant rien dans ses mains, je lui dit donc poliment au revoir et lui souhaite une bonne journée. Mais elle me répond un "bonjour" qui me fait pensé qu'elle n'a rien compris à ce que je lui disais et qu'elle s'est sentie obligée de me répondre quelque chose.

 

    Elle ne se dirige néanmoins pas vers la sortie, mais contourne mes clients dont je finis de prendre leur encaissement et s'approche du portique donnant accès à mon espace de caissier. Il faut savoir qu'au moment de cette anecdote, j'occupe la caisse qui se trouve devant l'accès aux bureau du magasin réservé au personnel.

 

    Mon cerveau fit donc une tentative de mise en marche rapide: Bonjour + direction vers une zone réservé + détour par mon espace caissier = employé du magasin que je n'ai pas encore vu. Ce qui est possible avec les horaires aménagé de l'entreprise et du fait que je ne suis dans la boite que depuis moins d'une semaine. Je lève donc mon cul de la caisse/tabouret , ouvre mon portique et lui fait la bise qu'elle me rend normalement comme se dirait bonjour deux amis.

 

    Mais je décèle dans son regard l'ombre d'une question. Je me dis qu'elle veut me demandé si cela fait longtemps que je travaille ici ou quelque chose dans le genre. Je plisse donc légèrement les yeux pour prendre ma tête du "je peux vous aider éventuellement si j'en ai la possibilité car je suis pas très sur de le pouvoir néanmoins" et lui pose la question "je peux vous être utile?"

 

    Le couperet tomba quand j'entendis sa réponse: " heu, en faite je voulais juste savoir si vous pouviez me passer une pièce pour le caddie"

 

..........

 

    A ce moment là j'ai du devenir tout rouge ou pire car c'était tout simplement une cliente.

 

    Je me suis profondément excusé en lui expliquant que j'ai cru qu'elle travaillé ici et ai tenté de tourné la situation version comique en lui disant qu'elle ne pourrait pas dire qu'ici nous ne sommes pas aimable.

Publié dans Boulot

Commenter cet article

krevette 28/04/2010 20:08



mwarf, t'as pas tenté de prendre son numéro par hasard ?


Mais au moins elle a pas crié au viol ce qui est déjà pas mal.



k|pA 29/04/2010 00:18



nan elle avait une bague au fameux doigt^^


Ouais mais bon, elle criait au viol, je criais au vol :p



Cendra 27/04/2010 13:51



C'est mignon comme les hommes peuvent être maladroit ^^


Ceci dit je suis contente que tu ais retrouvé du travail :)



k|pA 29/04/2010 00:18



Muuh :o


 


Merci^^ D'ailleurs j'ai fait ma première gaffe mardi XD, je vais prendre un méchant soufflet bientot. Je suis content d'être en repos demain car ça devait justement arriver demain :p



Jo Eth 24/04/2010 11:46



mdr l'amabilité de la drague plutôt! huhuhu



k|pA 25/04/2010 17:53



hahaha^^ Enfaite c'est facile mdr XD


Mais c'était bien involontaire là ^^