Alzheimer

Publié le par Plume Noire

Sans souvenirs nous ne sommes plus rien.



Depuis quelques jours au boulot, nous avons placardé des affiches "Disparut". Sur ces affiches figures deux photos d'un vieil homme de 61 ans. Les photos sons encadrées de quelques mots simple.

Au dessus : "Composez le 17 - Police"

Au dessous: malade de alzheimer - taille moyenne - cheveux chatain foncés - ...

Enfin une brève description de cet individu.

Quand j'ai le malheur de me retrouver en poste d'encaissement des clients en véhicules, je peux voir chacun d'eux regarder cette affiche, se tordre le cou pour pouvoir la lire. Vous penserez que c'est bien, pour une fois que ce n'est pas une pub pour un nouveau sandwich. Enfin je dis "bien", mais si cette personne n'avait pas disparut, cela serait véritablement bien.

Et là je me suis mis à observer les gens. Et comme d'habitude, il y a des cons dont on se demande s'ils ont vraiment un cerveau finit.

-"Pourquoi vous le recherché"?

Heu.. ce n'est pas "nous" qui le cherchons... mais la police dans un sens. Il à alzheimer vous savez.

-"Ha ben ils perdent des petits vieux maintenant??'

[...]

-"Ils à fait quoi ce vieux?"

Oh presque rien ne vous inquiètez pas. Il a juste attrapé l'alzheimer...

-"Hey regarde l'affiche - rire-"

[...]

-"Il a quoi cet homme?"

Alzheimer.. c'est marqué dessous.

-"Mais comment ça se fait qu'il le recherche? il a fait quelque chose?"

Heu non non, il a l'alzheimer. Il a du se perdre en rentrant chez lui.. Vous savez cela arrive souvent quand on a cette maladie.


-"Hey regarde sa tête - rire-"

[...]

-"Pourquoi vous le cherchez? je le connais.. c'est *********** -rire-"

(crétin)


Légende:

"texte": Les questions des clients
italique: Mes réponses à leurs questions
(parenthèse): Ce que j'ai pensé sur le coup

Bien heureusement que la majorité des gens ne sont pas comme ça.

Et la "compassion" merde?  (Et là je ne parle pas que de ce que j'ai écrit dans cet article...)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article